CC Pays du beaujolais

Edité le 28/06/2017

Accueil > Infos pratiques > Les Acteurs du Pays > Les Rivières du Pays Beaujolais > Syndicat de Rivière Azergues > Les procédures

Les procédures

Le premier Contrat de Rivière sur l'Azergues s'étant achevé en 2010, les collectivités du bassin versant poursuivent leurs efforts dans l'amélioration de la qualité de l'eau et la préservation de leurs cours d'eau, mais également dans la protections des personnes et des biens face au risque inondation.

 

Afin de pouvoir intervenir sur l'ensemble de ces thèmes, très variés mais toujours liés, le S.M.R.P.C.A. a engagé 2 procédures complémentaires qui sont mises en oeuvre en paralèlle :

Cette page est destinée à vous renseigner de l'avancée de ces procédures. Pour suivre la mise en oeuvre des programmes, consultez l'actualité des actions.

 

 

LE CONTRAT DE BASSIN AZERGUES

 

UN NOUVEAU CONTRAT POUR L'AZERGUES

 

Signé le 24 juin 2015 par les représentants de la Délégation Rhône-Alpes de l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse et les élus du Syndicat Mixte pour le Réaménagement de la Plaine des Chères et de l'Azergues (SMRPCA), le contrat pluri-thématiques Azergues 2015-2017 est désormais engagé dans une dynamique opérationnelle active.

 

 

 

Déjà un premier chantier d'envergure est initié avec la remise en eau d'un bras mort de l'Azergues situé entre les communes de Civrieux et de Chazay d'Azergues. D'autres projets de travaux sont en phase d'étude avec pour objectif une réalisation programmée au plus tard pour l'automne 2017. Parmi les projets phares de ce contrat, le rétablissement des continuités écologiques (circulation piscicole et transit sédimentaire) au droit du barrage de Morancé.

 

D'un montant global de 1,4 millions d'euros, ce nouveau contrat opérationnel a pour objectif de poursuivre l'action de restauration des cours du bassin versant de l'Azergues entreprise lors du précédent contrat de rivière, en vue notamment de répondre aux exigences d'atteinte du bon état écologique des cours d'eau fixées par le SDAGE Rhône-Méditerranée.

 

Ce contrat se décline en 3 grands axes d'action qui sont la lutte contre la pollution des eaux par les pesticides d'origine non agricole, la restauration physique des cours d'eau dégradés par les aménagements anciens et le rétablissement des continuités écologiques interrompues par la multitude d'ouvrages implantés au fil du temps sur le cours des rivières (buses, seuils...). Nous aurons l'occasion, au travers de prochains articles, d'expliciter les objectifs poursuivis et les enjeux liés à ces différentes opérations.

 

Pour mener à bien ce programme ambitieux au regard de son délai restreint de mise en oeuvre, le syndicat a renforcé son équipe par le recrutement d'un technicien qui va avoir en charge la conduite des opérations sur le terrain ainsi que la programmation et le suivi des chantiers de la Brigade rivière.

Le SMRPCA va également poursuivre sa politique d'acquisition foncière des terrains riverains présentant un intérêt pour le bon fonctionnement des cours d'eau (expansion et dissipation des crues, zones d'intérêt écologique) et l'étendre à la haute et moyenne Azergues.

 

 

 

 

LE PAPI AZERGUES